Image

Repose en paix Armand. Tu n’auras pas vécu pour rien, tu n’auras pas vécu une minable vie de menteur et de lèche-culs comme d’autres, tu n’auras pas vécu par ordonnance ni prisonnier de ta chair, tu n’auras pas vécu sans âme ni sans intérêts pour d’autres. Ton jeune âge ne t’aura pas empêché de revendiquer, comme il se doit, ta liberté et celle des tiens au point de faire reconnaître ton leadership civique par tes compatriotes. Tu aurais pu te contenter de ta réussite personnelle et passer des vacances paresseuses à Kinshasa à te voiler la conscience devant des fontaines d’eau de la Gombe, construites pour tromper des faibles d’esprit. Tu aurais peut-être pu ainsi raconter des boniments à ta propre conscience pour passer au travers de l’injustice palpable à Kinshasa et tenter de supporter l’insupportable. Mais tu as choisi d’assumer convenablement ton humanité et ton devoir civique et de montrer à d’autres ta façon à toi de mépriser un dirigeant méprisable. Tu n’étais pas le premier à agir ainsi, on a vu faire plus fort en Irak, mais l’État congolais n’est pas le plus corrompu pour rien; il est le plus immoral, le plus bogué.

Tu n’étais pas un terroriste, tu ne t’es jamais caché la face ni cherché à tuer, tu as ouvertement défendu la liberté et dis haut ton amour pour ton peuple. Tu as posé à un acte politique de bravoure et de révolte qui sied à la cause et qui n’avait pas du tout la gravité que certains esprits tordus ont prétendu, pour peut-être justifier à l’avance ton assassinat qu’ils savaient probable. Ces gens sont tous des tueurs potentiels que nous méprisons et c’est ce que tu as voulu leur faire savoir et pour cela, tes frères et sœurs te disent : bravo, repose-toi l’âme en paix !

Certains naissent et meurent faibles d’esprit; leurs vies comme leurs fins n’intéressent personnes et n’ajoute rien de positif à l’humanité, malgré leurs abondantes gesticulations. Mais toi, comme Chebeya, Bazana, Ngycke, Boteti, etc. vous ne faites pas partie des invertébrés, des gastérocrates qui ont la panse à la place du cerveau. Vous avez donné votre vie pour le triomphe de la raison et de la moralité dans la patrie congolaise. Vous n’aurez pas vécu sans exister, ni seulement pour manger, vos vies comme vos départs serviront l’intelligence et le savoir de la nation congolaise et resteront associées à sa quête de liberté et de justice sociale.

La nature souveraine finit toujours par reprendre ses droits. Inexorablement, en cohérence avec le mouvement vital dont elle détermine seule le sens, elle se charge d’arrêter l’autodestruction et de réhabiliter la vie par des parcours dont elle a seule le secret et qui sont imparables. De la même manière qu’elle peut faire repousser l’herbe sur l’asphalte ou le béton, elle finit toujours par réhabiliter la raison et la moralité même dans les communautés sous l’emprise d’un Pouvoir immoral et destructeur comme celui de la RDC. Ton assassinat ne changera plus rien au destin scellé de ces gouvernants fêlés qui finiront bientôt dans des tournements qu’ils méritent. La souveraine nature offre déjà des momentums qui augurent la fin de ce calvaire initié avec leur AFDL depuis plus de 10 ans. Ce long cauchemar de tortures, de massacres et d’assassinats s’achève et leur crime sur toi ne servira qu’à avancer l’heure de l’épilogue.

Ils ont tué ton corps mais ton esprit restera avec nous comme celui de Chebeya, Bazana, Ngycke, Boteti, Prigogine, etc.Ton repos est celui du guerrier de la paix qui aura courageusement défendu le sens à donner au mot liberté. Nous disons notre respect envers ton esprit désormais vénérable.Nous présentons nos sincères condoléances à ta famille et encouragerons nos compatriotes à lui démontrer une reconnaissance exemplaire, elle qui a pu te donner à la RDC. C’est grâce aux sacrifices de vos vies que ce pays ne mourra pas et que ses survivants retrouverons leur dignité.


Paix à ton âme petit frère.