Le début de l'ère Advocaat devrait coïncider avec un match inédit et historique


De Zola à Mbokani


BRUXELLES Même si la commission technique doit encore marquer officiellement son accord, sans doute après avoir demandé l'approbation de Dick Advocaat, l'ère du Petit Général à la tête des Diables devrait commencer par un match inédit et historique entre la République démocratique du Congo et la Belgique.

Il aura lieu le mercredi 3 mars 2010 (l'heure proposée est 15 h 30), la seule date Fifa disponible au cours du premier semestre de l'an prochain, et se déroulera au stade des Martyrs à Kinshasa qui peut accueillir jusqu'à 80.000 spectateurs.

Cette rencontre sera historique à plus d'un titre. D'abord, ce sera la première entre la Belgique et son ancienne colonie. Et, surtout, elle aura pour cadre les cinquante ans de l'indépendance, officiellement actée le 30 juin 1960, du Congo.

"En cinquante ans, une telle rencontre ne s'est déroulée qu'au niveau des Espoirs (NdlR : 1-1 le 9 octobre 2002). C'était à Wavre ", éclaire Pierre Migisha, député CDH d'origine congolaise et qui a largement facilité les contacts entre les deux Fédérations. "En dehors du caractère historique, il faut souligner les liens étroits entre la sélection belge et le Congo. Sans compter Ma-Kalambay et Kitoko qui ont goûté épisodiquement aux Diables Rouges, Kompany, Vanden Borre et Mudingayi ont tous des origines congolaises. Et même si ce sont des enfants de 2e ou 3e génération, ils ont déjà prouvé qu'ils se sentent attachés à leur continent d'origine."

Le soutien politique , via Joëlle Milquet et Yves Leterme, le nouveau ministre des affaires étrangères, sera apporté à une initiative qui va s'inscrire dans un cadre plus large qu'une simple rencontre de football.

"Cela doit renforcer les liens historiques entre les deux pays. La sélection belge est un des meilleurs ambassadeurs du pays. J'espère aussi qu'un projet social se greffera à cet événement. Je songe à une sorte de récolte de matériel que la délégation belge amènerait sur place le 3 mars" , poursuit Pierre Migisha qui, en clin d'œil, signale que la Belgique sera ainsi présente sur le continent africain en 2010. "Plus sérieusement, ça peut aussi intéresser Alain Courtois qui mise beaucoup sur les voix africaines en vue du Mondial 2018."