Messieurs les Présidents et chers collègues,

                                         Honorables Invités, Mesdames, Messieurs,

                                                                                Chers Frères et sœurs,

L’occasion de cette grande rencontre est pour " BANA CONGO" une opportunité pour saluer toutes les forces combattantes et patriotiques de la diaspora congolaise qui se sont investies sans compter dans la lutte pour la libération du pays.

A partir des dénonciations courageuses par des vérités dérangeantes, la mobilisation des masses congolaises pour l’éveil de leur conscience, l’assaut des ambassades et des institutions gouvernementales compromises dans la re-colonisation du Congo, jusqu’à la correction des collabos lorsqu’il le fallait….

Aucun effort n’a été épargné pour faire droit au peuple congolais de récupérer sa souveraineté et son indépendance.

Tous ces efforts relayés au pays ont servi de messages forts pour sensibiliser nos populations lesquelles ont ébranlé le système d’oppression mise en place dans un mouvement inédit de REJET d’un imposteur installé par l’Occident.

S’il faut restituer toutes les intrigues qui ont tissé la période électorale des élections en République  Démocratique du Congo, jamais l’histoire objective ne consacrera la moindre crédibilité à l’exercice d’exclusion, de mensonges, de tricheries et d’intimidation armée, fort éloigné et contraire aux critères d’élections dites libres, démocratiques et transparentes.

Pour BANA CONGO, il n’y a pas eu d'élections au Congo et ce qui s’est passe est un « non évènement »

C’est la honte de l’Occident de s’être fait embarquer par la boulimie d’un homme aux appétits gloutons, artisan d’une politique mal anticipée voire d’un autre temps.

Louis Michel, qui a rêvé d’une mutation politique au Congo et qu’il a qualifié sans gêne de sa «  révolution » accuse un manque d’aptitude à assimiler les réalités.

La courte vue de l’homme rend vulnérable ses stratégies et ce n’est pas le moindre des paradoxes :

·    L’aléa des conséquences géopolitiques a transformé les territoires de l’Est du pays en lieu de haine et de mort.

·    L’obligation de donner accès des richesses  minières du Congo aux pays voisins fait l’objet d’un rejet unanime du peuple inflexible à toute concession.

·    La contrainte de ne pas réviser les contrats miniers est jugée inacceptable.

Pour tout dire, le rejet est manifeste et l’échec évident. La complicité, voire

la Haute TRAHISON

 de l’imposteur et de ses collaborateurs étant à présent vu et connu de tous, de l’Est comme à l’Ouest, du Nord comme au sud du pays, BANA CONGO en appelle à des actions d’envergure pour se libérer.

En effet, le mécontentement est généralisé dans tous les territoires qu’occupent les étrangers de l’AFDL qui sont revenus pour s’accaparer des richesses minières du Congo conformément à leur statut initial qui stipulait que :

"Le sol et le sous sol du Congo appartiennent à l’AFDL".

1.   Le Bas Congo est cerné par l’Angola qui a participé aux tueries de Boma, Matadi, Muanda. Olivier Kamitatu a signé un projet chinois de 2 milliards de dollars américains pour un pont reliant une ville angolaise à Kabinda, deux territoires angolais en passant par le Congo. Qui en sera le grand bénéficiaire et l’utilisateur principal.

2.   A Kinshasa est intervenu pour tuer des paisibles citoyens : 600 morts au total, L’Ambassadeur angolais est allé rendre visite à l’éditeur du phare pour le mettre en garde par des menaces diplomatiques contre tout entretien de haine contre la population angolaise et faire valoir le droit de l’Angola sur le sol congolais en vertu du sang versé. (Ce langage ne diffère pas de celui de Kunda Batuare).

3.   Au Bandundu le territoire de Kahemba se voit occuper ses 12 villages par l’armée Angolaise et le gouvernement décrète ces espaces territoire Angolais en contradiction flagrante avec le rapport de la commission parlementaire dépêchée sur place.

4.   Le nord Kivu vit un cauchemar par l’occupation, rwandaise sous commandement de Kunda Batuare, criminel condamné par les tribunaux congolais avec un mandat d’arrêt international mais fait étonnant, l'homme a droit aux honneurs militaires officiels sur une tribune d’honneur officielle aux cotés du gouverneur de la province et des représentants de

la MONUC. Par

un échange insolite de vaches contre des casiers des bière Tembo, l’envoyé spécial de KABILA Mr John KUMBI  a signé avec ce criminel à Kigali au Rwanda des accords compromettants pour un mixage de son armée et sa désignation en titre et en fonction au commandement de la brigade. Ce qui vient de provoquer même une vive réaction de Georges Bush.

5.   Le Sud Kivu vient d’êtres revendiqué par le même Kunda Batuare qui se prétend seul capable d'y faire rétablir la paix face au FDLR - Le Rwanda appuie les milices tutsi du Nord et Sud Kivu avec l’accord des envoyés de Kabila.

6.   Au Katanga le territoire de Moba est occupé par les forces armées de

la Zambie

et son économie riche en produits miniers est gérée par un belge Mr George Forrest, bras droit de Louis Michel. Les soldats Zambiens occupent Kapingo, district de Tanganyika, Collectivité Manda.

7.   Le Kasai Oriental une partie des mines de la concession MIBA est prise d’assaut depuis l’entrée de L’AFDL par l’armée Zimbabwéenne qui y a installé

la SENGAMINES

laquelle échappe à tout contrôle de l’Etat Congolais.

8.   

La Province Orientale

 qui se croyait épargnée, souffre depuis peu de l’invasion soudanaise.

Nul n’ignore que ces occupations de territoire s’accompagnent de meurtres, d’atrocités et d’horreurs inqualifiables, inhumaines.

Pourtant personne n’en parle, la conspiration du silence sur l’hécatombe des millions de morts, des tueries qui se perpétuent malgré l’installation frauduleuse de criminels au sommet de l’Etat comme l’homme de paix, l’Occident et le monde entier se tait.

Devant tous ces massacres pourtant décriés par les ONG et les Ambassades ; BANA CONGO toujours solidaire avec le peuple pour la libération, invite toutes les forces combattantes ici réunies à se lever pour planifier ensemble des actions d’envergure.

C’est ensemble que toute la diaspora congolaise doit se lever pour se rendre à

la Haye

crier à l’injustice du Tribunal Pénal International qui juge les généraux serbe, l’ancien président libérien Charles Taylor, Thomas Lubanga tandis qu’on épargne des grands criminels comme Paul Kagame, Joseph Kabila , Kunda Batuare, Kalume etc.… qui ont des millions de morts à leur charge.

C’est ensemble que la diaspora Congolaise doit se lever pour interpeller la justice belge forte de la loi de compétence universelle qui juge le major Rwandais Ntuyahaga Bernard et s’asseoit  sur le dossier  du sanguinaire génocidaire Paul Kagame, le général Kabarebe James et un certain Commandant Hyppolite Kanambe auteurs du massacres au Congo.

BANA CONGO, voudrait donner rendez vous à toutes les forces de la diaspora Congolaise pour des actions de pression massives et historiques avant le 30 juin prochain pour bien marquer dans les esprits le sens de notre combat de libération pour laquelle nos héros ont versé leur sang.

BANA CONGO, souhaiterait que de toutes parts nos juristes soient sensibilisés pour s’acquitter du devoir patriotique de la rédaction des plaintes appropriées pour soutenir ces actions auprès des tribunaux concernés.

En direction du pays, l’infraction de haute trahison étant consommé par KABILA et son Gouvernement, BANA CONGO invite toutes les forces combattantes à sensibilises les membres des institutions parlementaires nationales et provinciales (Parlement, Chambre des députés et Assemblées provinciales) pour démettre purement et simplement ces traîtres, vendus à la merci des étrangers.

Enfin, il y a lieu de veiller à finaliser le travail par un Colloque pour des stratégies concertées en vue d’une alternative de paix, de liberté et de développement du Congo dans une vraie démocratie pour l’intérêt primordial du peuple Congolais.

BANA CONGO vous remercie tous de votre aimable attention et espère acquis votre engagement à ces nouvelles initiatives.

                                                           Patriotiquement,

                                       AUBIN KIKONKA KILU KANDA