03102010263

On vient d'avoir la confirmation de la mort en prison de notre Armand Tungulu Mudiandambu qui a jeté une pierre contre le convoi du président Joseph Kabila dans une rue de Kinshasa, mercredi 29 septembre. Sa mort a été confirmée ce dimanche 3 octobre par le procureur général de la République.

Joint au téléphone par RFI, le procureur général de la République, Flory Kabange Numbi, a confirmé la nouvelle du décès de notre ami Armand Tungulu Mudiandambu, cet homme d’une trentaine d’années qui avait lancé une ou deux pierres sur la voiture à bord de laquelle se trouvait le président Joseph Kabila mercredi 29 septembre, dans une rue de Kinshasa.

Arrêté sur les lieux mêmes de son forfait, il avait été gardé dans les installations de la garde républicaine jusqu’à sa mort survenue samedi 2 octobre dans l’après-midi. Au moment de son interpellation, il avait opposé de la résistance, ce qui aurait amené les militaires à utiliser des moyens forts.

A la suite de cet événement, au moins cinq autres personnes qui se trouvaient sur place avaient également été arrêtées. Parmi elles, une avocate activiste des droits de l‘homme.

Armand Tungulu Mudiandambu vivait en Europe. Il était revenu au pays il y a environ trois semaines.