Un parlementaire congolais de Masisi, Baudouin Dunia Baharanyi, a été arrêté à Gisenyi lors d'une visite privée au Rwanda. Ce député du groupe parlementaire du Mouvement de libération du Congo (MLC), est actuellement détenu dans une prison de Kigali.  Un mandat d'arrêt pour abus de confiance a été lancé par un procureur rwandais.

D'après l'enquête en cours, on reproche à Baudouin Baharanyi Dunia de "n'avoir pas remboursé, dans les délais convenus, un crédit obtenu de la Banque de commerce, de développement et d'investissement (BCDI) du Rwanda, d'un montant de plusieurs millions de dollars américains". Selon Kigali, Baudouin Dunia Baharanyi serait en fait citoyen rwandais et c'est pourquoi la justice rwandaise a souhaité le maintenir en prison jusqu'à son procès, craignant de la voir retourner en RDC.

Thomas Luhaka, secrétaire exécutif du MLC, a fait savoir "qu'à ce stade, le MLC ne disposait pas encore de données suffisantes sur l'affaire pour entreprendre une intervention pertinente. Toutefois, la direction du MLC suit le dossier avec le maximum d'attention". En RDC, on s'étonne d'apprendre que ce député national serait un citoyen rwandais et on attend "impatiemment un éclairage non seulement au sujet de son statut, mais aussi des griefs réellement mis à sa charge". Car, jusqu'à preuve du contraire, Baudouin Baharanyi Dunia est citoyen congolais et élu du peuple aux arrêts dans un pays étranger. Une affaire qui ne devrait pas arranger les relations difficiles entre la RDC et le Rwanda.