La situation actuelle du Kivu en particulier et celle de la R.D. Congo en général est au rouge. Il faut être aveugle ou de mauvaise foi pour ne pas voir. Divers analystes sont d’accord pour affirmer qu’une coalition internationale est responsable des combats meurtriers qui endeuillent le Kivu depuis plusieurs années. En effet, les preuves tangibles existent et attestent le soutien de cette coalition internationale aux rebelles rwandais qui de fait occupent le Kivu.

.

Pour la petite histoire, cette coalition internationale a mis du temps pour adopter une même vision sur le Kivu. Comme en 1885 à Berlin, les puissances qui s’étaient partagé l’Afrique s’étaient d’abord mises d’accord entre elles, avant d’envoyer leurs arpenteurs disséquer l’Afrique. La guerre entre les grandes puissances sur la R.D. Congo en général et sur le Kivu en particulier, a commencé avec la chute du Maréchal Mobutu. Les signes palpables de cette guerre des grands de ce monde c’est la mort de trois archevêques du Kivu, du Président Mzee LDK, de 5 Millions des congolais, la multitude d’accords de l’ONU, accords bilatéraux entre le Congo et ses voisins, accord de Lusaka, dialogue inter congolais, élections, etc., mais toujours sans retombée réelle sur la vie des congolais. Comme l’a dit Edgar Kahindo du Racodit dans sa dépêche d’avant-hier citant Al Mazrui, « quand les éléphants se battent ou font l’amour c’est l’herbe qui souffre ! » N’arrivant pas à se mettre d’accord sur le géant géologique qu’est la R.D. Congo au cœur de l’Afrique, les grands assoiffés du Congo auraient décidé de couper la poire à deux, à trois, à quatre, etc. Pour cela, il faut trouver un alibi. L’alibi qui réussit mieux en Afrique c’est le tribalisme, la guerre ethnique. C’est pourquoi après le règne de Mzee LDK que même ses ennemis d’hier reconnaissent aujourd’hui comme un moment fort du patriotisme congolais, les comploteurs ont toujours cherché à forcer l’alibi ethnique pour diviser le peuple congolais mais sans succès.

.

On se souviendra que le jour où Feu Mzee LDK avait été assassiné par la même coalition terroriste, certaines radios internationales captées en R.D. Congo avaient prédit la chasse aux Kivutiens par les Katangais loyalistes pour le motif que le présumé assassin Kasereka Rachidi était Kivutien. Le nom d’emprunt que les propagandistes avaient donné au présumé tueur délimitait à lui tout seul la région martyre, le Kivu. En effet, Kasereka, c’est un nom Nande par lequel ont visait le Nord-Kivu, et Rachidi, un nom commun au Sud-Kivu et au Maniema. Mais le peuple congolais, et notamment les braves kinois, avaient fait échec à cette propagande de la haine en s’abstenant de toute violence.

.

La tentative la plus récente est celle du jour de la proclamation des résultats partiels du premier tour des élections présidentielles de 2006. Les trois dernières semaines de la campagne avaient vu se formuler ce que les medias du monde à la solde de la coalition internationale se plaisent à appeler le clivage Est-Ouest, le fossé entre l’électorat de Joseph Kabila et celui de Jean-Pierre Bemba. Ce matraquage médiatique visait à faire partir Joseph Kabila de Kinshasa avec ses électeurs orientaux pour laisser l’Ouest à Jean-Pierre Bemba, reconnu dans son nouveau rôle de « Mwana Mboka », ce qui veut dire à Lingala « Fils du Pays ». L’ennemi voulait jouer sur le nationalisme kinois par mettre en marche sa machine de la violence ethnique comme celle qui s’est déclenchée au Kenya le jour de la proclamation des résultats. Les armes pour appuyer ce lancement des troubles ethniques à Kinshasa étaient acheminées à travers plusieurs communes de la capitale au vu et au su de ceux qui se disaient gendarmes de la pacification. Le jour que les archives de la République seront ouvertes aux chercheurs ( si l'ennemi ne les détruit pas), les congolais sauront tous les contours du miracle du dimanche 20 Août 2006 à Kinshasa. Quelqu’un avait déjoué le coup des comploteurs. Et de leur côté, les congolais avaient de nouveau remporté une victoire éclatante contre cette coalition qui pour tous ses crimes au Congo mérite bien le qualificatif « terroriste ». En effet les congolais, et plus particulièrement les kinois avaient privilégié la paix et l’unité nationales à la guerre des machettes et des coupe-coupe. Les exemples des tentatives de dislocation de la R. D. Congo sont multiples et méritent qu’on y consacre une étude à part.

.

Depuis lors, ces comploteurs qui ne se sont jamais avoué vaincus, cherchent jour et nuit des voies et moyens pour fomenter une guerre tribale au Congo de Lumumba et de Mzee LDK. Devant des échecs successifs leur administrer par les congolais, les comploteurs ont retrouvé leur esprit de colons. C’est ainsi qu’ils ont imposé l’organisation de la Conférence de Goma où certains intervenants étaient payés pour ressusciter des conflits immémoriaux entre les tribus du Kivu, entre la belle-fille et sa belle-mère, le fils et son père, etc., pour donner un motif d’intervention internationale au Kivu. Curieusement, même les « perdiemistes » de la Conférence Goma qui ont été vilipendés dans l’opinion congolaise pour avoir prêter le flanc aux comploteurs, n’ont pas tous permis la mise en application du complot. C’est pourquoi, toutes les voies qui réussissent ailleurs en Afrique ayant échoué, les comploteurs se préparent à ôter leurs masques pour forcer l’exécution de leur projet machiavélique par la force des armes et comme toujours par la ruse, rejetant la faute aux congolais, aux Mai-Mai, etc.

.

Les questions que nous vous posons ci-dessous reprennent sans aucun ordre d’importance les dessous des cartes politiques qui se jouent au Kivu. Nous les publions pour que nul n’en ignore… Le secret du complot est déjà vendu aux congolais. Aux Kivutiens, et à tous les congolais, d’administrer un nouvel échec aux comploteurs, par tous les moyens possibles, le dialogue et la démocratie électorale échant lamentablement échoués.

.

Savez-vous que Sarkozy est juif?

Savez-vous que les Tutsi se disent juifs?

Savez-vous pourquoi la France, par le truchement de son Ministre Kouchner, veut le rapprochement avec Kigali?

Savez-vous que les Falachas, ces juifs noirs d'Ethiopie n'ont pas pu s'intégrer en Israël?

Savez-vous qu'il y a un plan de les réinstaller en Afrique?

Savez-vous que l'Etat d'Israël, les USA, l'Allemagne, la France et l'Angleterre se liguent pour implanter ces Falachas dans les anciennes concessions d'or (mines d'or) du Roi Salomon?

Savez-vous que ces Mines d'or du Roi Salomon sont situées au Kivu?

Savez-vous que l'on veut implanter les Falachas et le trop plein des Rwandais (Tutsis) au Kivu?

Savez-vous qu'avec l'implantation de ces juifs au Kivu, les populations autochtones (dont les Babondo) subiront le sort des Palestiniens?

Savez-vous pourquoi les pays cités ci-haut s'agitent autour de Kigali ces derniers temps?

Savez-vous pourquoi le remplaçant de William Swing, Mr Alain DOSS est un citoyen Anglais ?

Savez-vous pourquoi Tony Blair a été nommé conseiller du Royaume-Uni d’Angleterre auprès de Paul Kagame !

Savez-vous pourquoi même le Secrétaire Général de l'ONU s'est rendu à Kigali?

Savez-vous pourquoi les USA ont ouvert un Consulat à Goma?

Savez-vous pourquoi la France veut en ouvrir deux (2) un à Goma et un à Bukavu?

Savez-vous que le nombre de Français résidant dans ces deux Provinces et les intérêts économiques ou investissements des Français ne nécessitent pas la présence de deux Consuls dans des villes si proches?

Vous êtes-vous jamais posé la question de savoir pourquoi ce nouvel engouement?

Savez-vous qu'à part les considérations ci-dessus, l'Allemagne qui était le premier pays colonisateur du Rwanda (et du Burundi) et le premier à avoir des comptoirs au Kivu souhaite la réunification de son ancien Empire?

Savez-vous que le "dawa" des Mai-Mai contre les balles donne des frissons aux Grandes Puissances?

Savez-vous que l'on souhaite le dépeuplement de Fizi à l'instar de Babel pour tuer dans l'œuf cette nouvelle puissance en herbe qui ferait trembler le monde entier?

Savez-vous la raison pour laquelle on accorde asile aux groupes des Babondo - issus des camps - dans des pays lointains?

Savez-vous que l'on cherche des voies et moyens d'ériger Minembwe en Territoire, de gré ou de force?

Savez-vous pourquoi MASUNZU qui devait initialement aller au Kasai (si je ne m'abuse) est maintenant le chef des FARDC à Bukavu?

Savez-vous pourquoi l’OFIDA est dirigé actuellement par un sujet rwandais sous la tutelle de la France ?

Savez-vous qu'il y a intérêt à résister par tous les moyens sans pour autant entrer en rébellion contre le Gouvernement en place ?

Savez-vous que la force actuelle du Congo c’est l'unité entre toutes ses ethnies et son refus de verser dans des conflits ethniques instrumentalisé s par les grandes puissances ?

Kivutiens, Congolais du monde entier, unissez-vous! L’ennemi qui s’annonce à notre porte est une occasion en or pour nous unir dans la recherche d'un Kivu fort, prospère, et partie intégrante de la R.D. Congo, une et indivisible.

.

Katembo Muleru

Beni-Lubero Online