BANA-CONGO

MOUVEMENT DE PRESSION POUR LA LIBERATION DU CONGO

Dans le souci de fixer l’opinion sur les effets pervers d’un traitement irresponsable de l’information dans le chef des journalistes incompétents et malhonnêtes, le Mouvement de Pression pour la Libération du Congo tient à faire la mise au point suivante.

Depuis plusieurs mois déjà, la direction de BANA-CONGO avait fait en son temps une mise au point relative à la composition de son comité. Dans le même document publié sur différents médias (Radio Campus ULB, Radio Panik, blog banacongo et plusieurs sites Internet), l’opinion a également été fixée sur l’appartenance ou la non appartenance à Bana-Congo de tel ou tel personnage s’affichant en public dans l’espace bruxellois. Dans le cas d’espèce, certaines têtes bien connues se réclamant d’une prétendue « Force 17 » ont été dénoncées comme ne faisant plus partie du mouvement BANA-CONGO et donc sans aucune qualité pour engager où que ce soit, devant qui que ce soit ledit mouvement.

Cette clarification a été faite pour éviter que BANA-CONGO ne soit tout le temps victime du vagabondage politicien des brebis galeuses.

BANA-CONGO se sent surpris et indigné devant l’acharnement suspect du nommé WILLY BONDJALA et d’autres vipères de la presse belgo-congolaise établie à Bruxelles.

Malgré ses postures de journaliste, WILLY BONDJALA n’arrive pas à agir en vrai journaliste de métier. Il s’acharne à ramasser des causeries de bistrots pour ses articles faciles pendant que l’information est à sa portée et même dans son propre site.

Si aujourd’hui des opportunistes se retrouvent coincés dans certains bureaux de la place par la mise au point de BANA-CONGO, ils ne trouvent là que leur juste récompense. BANA-CONGO a sa conscience tranquille car il n’a jamais été dans ses intentions de nuire aux intérêts du peuple congolais en général, ni à ceux de ses membres en particulier. Ceux qui ont l’habitude d’abuser du nom de BANA-CONGO n’ont pas à se plaindre s’ils se trouvent confrontés à la vérité de nos mises aux points. "Mobini ya zoba aluka niama akolia na kwanga ya pamba akufelaki."

Vice Président

AUBIN KIKONKA KILU KANDA